Humour


Palm Nokia

Bazar

Astuce
s

Gratuit



Aubade

Créations persos



LE PROG TV

Webcam

Souvenirs

Remerciements


Coup de coeur
(votre courrier) :)   ou    :(    dites votre avis !

Coup de gueule
(votre courrier)
:)   ou    :(    dites votre avis !

Le du Net rt


___________________________________________
P.S : Je suis à la recherche de partenaires ; s.v.p, si vous voulez financer mon site, veuillez me contacter. En contre parti, vous serez hébergés sur celui-ci , mais aussi un peu plus reconnus par rapport à votre activité professionnelle. Tout vos dons sont les bienvenus
_________________________________________________

La puce de la Playstation 3 en phase de finition

Baptisé "Cell", ce superprocesseur multimédia qui devrait équiper la future console de jeu de Sony, pourra effectuer plus de mille milliards de calculs par seconde selon ses concepteurs, des ingénieurs de trois géants de l'informatique.

IBM, Sony et Toshiba collaborent à la conception d'une mystérieuse nouvelle puce nommée "Cell". Le triumvirat affirme avoir investi 400 millions de dollars dans le projet, et travaille dans un centre de développement commun situé à Austin (Texas).Cell devrait équiper la PlayStation 3, et certains de ses composants viendront intégrer les processeurs des prochains serveurs d'IBM. Les sociétés impliquées affirment que cette puce pourra effectuer plus de mille milliards de calculs mathématiques par seconde, soit environ cent fois plus qu'un processeur Pentium 4 cadencée à 2,5 GHz.

Le géant de l'informatique américain a déclaré que ce nouveau processeur multimédia, censé être un "superordinateur dans une puce", est en bonne voie. Les ingénieurs ont déjà testé divers composants du processeur, séparément et ensemble, avant de procéder à leur assemblage final. La fabrication d'une première version commencera prochainement, et la production industrielle est prévue pour la fin 2004.Les informations techniques sont distillées au compte-gouttes, mais certaines sources affirment toutefois que Cell sera différente des microprocesseurs actuels. Cette puce n'effectuera pas seulement les lourdes tâches de calcul graphique, elle contiendra également des circuits capables de maîtriser des communications à haut débit et de gérer des périphériques multiples.

    AMD gravera en 65 nanomètres en 2005


Dérogeant à sa stratégie habituelle, AMD fait appel à UMC, un partenaire taiwanais, pour la fabrication de ses futurs processeurs. Les deux industriels investissent dans la fabrication d'une usine de production à Singapour qui sera opérationnelle en 2005. Elle produira des puces gravées en 65 nanomètres sur des galettes de 300 mm. Une annonce qui rejoint le calendrier d'Intel.

AMD vient de passer une alliance avec le fabricant de puces taiwanais United Microelectronics Corporation (UMC). Cet accord prévoit la fabrication d'une nouvelle usine de production, basée à Singapour. L'usine sera gérée par la joint-venture AU, conclue entre les deux industriels. Cette future plate-forme devrait entrer en activité à la mi-2005 avec la production de composants en 65 nanomètres (0,065 micron) à partir de galettes de silicium de 300 mm, ce qui permettra d'optimiser les coûts de production de près de 30 % par rapport aux galettes de 200 mm actuelles. La moitié des chaînes de fabrication sera dédiée à AMD, l'autre moitié aux clients d'UMC. Les deux parties n'ont pas souhaité révéler le montant de l'investissement, qu'elles assument à parts égales, mais on sait que la mise en place de ce type d'usine se chiffre généralement en milliards de dollars. En attendant la gravure en 65 nm, la transition sera assurée par la "Fab 30" qui produira les puces en 130 nm. Cette unité de production localisée à Dresde (Allemagne) débutera la production en SOI (Silicon on insulator), un isolant qui réduit la déperdition d'énergie et optimise la consommation.

Un partenaire pour faire face à Intel

Cet accord est un tournant dans la stratégie du deuxième fabricant de processeurs pour ordinateurs personnels qui a toujours préféré conserver en interne la maîtrise de la production de ses Athlon et Duron. Mais le fondeur de Sunnyvale a reconnu qu'il ne pouvait suivre Intel et ses investissements colossaux (notamment dans deux nouvelles usines en Oregon et au Nouveau-Mexique à plus de 2 milliards de dollars l'unité, voir édition du 8 janvier 2002) sans un partenaire. Outre la nouvelle "Fab", AMD aurait loué des unités de fabrication à UMC pour couvrir en partie la production de ses puces.

Celles-ci serviront peut-être à la production de la 8e génération de processeurs 32-64 bits : les Hammer. Selon notre confrère The Inquirer, AMD devrait commencer à envoyer des préversions aux intégrateurs au prochain trimestre. Autre annonce, non encore confirmée : la mise en production imminente des Thoroughbred, nom de code des Athlon en 130 nm. Il était temps car Intel commençait à prendre une sérieuse avance dans ce domaine.

Christophe Lagane

© 2001-2002 - Leguidedunet@rt -


écrivez moi





Les nouvelles technologies

Les News
du mois



Objets Fous !

P.A

Webcam
 



Chat / Forum





Palm Nokia






Moi

Kristian Tal